TÉmoignages

Certains des enfants sauvés par le Réseau Marcel ont permis, en racontant leur histoire avec leurs souvenirs d'enfants, de preserver la mémoire des événements.

 

Armand Morgensztern

Je soussigné exact ce que je rapporte dans ces quelques lignes qui témoignent de ma reconnaissance à l’égard de ces hommes qui m’ont sauvé la vie.
Je fais partie des enfants du réseau appelé « MARCEL » créé par Odette et Moussa ABADI qui a sauvé 527 enfants juifs, avec l’aide de Mgr REMOND, évêque de Nice.
Je n’avais pas encore 11 ans quand je fus confié par ma mère à ce mouvement de sauvetage au début du mois de septembre 1943. ...

Lire la suite

 

Arnaud et Emilie Z*.

Ce mémoire relate l’itinéraire de deux enfants juifs dans le sud-est de la France durant la guerre : moi-même, Arnaud Z*, et ma soeur, Emilie Z.*, épouse S.* De mi-1943 à fin septembre 1944, nous avons été cachés à Cannes dans une famille catholique, les C.*, sous l’égide d’un réseau clandestin, le réseau Marcel. Pendant ce temps, nos parents fuyaient le pire, vivant comme des rats pour échapper aux barbares. ...

Lire la suite

 

Flora Hogman

Retour au Couvent. Murs bas alternant avec des barres de fer minuscules, une ouverture béante sans porte menant à une court pavée de pierres plates, une colline en terraces, typique de la campagne provençale. Est ce vraiment le couvent de mon souvenir. Je ne reconnais rien. Un silence mysterieux couvre cet endroit étrange. Cela je le reconnais, un sentiment, familier, ancien. ...

Lire la suite

 

Juan Freund

Le 13 novembre 2012, Guillermo Freund écrit par l'intermédiaire de notre site internet, pour parler de son père, Juan Freund caché par le Réseau Marcel. Et voilà que la fratrie s'agrandit! Juan est bien inscrit sur la liste des "Enfants Abadi". Un échange de quelques mails, et une nouvelle histoire se raconte, il nous la raconte. ...

Lire la suite

 

Joseph Sungolowksy

ENFANTS DANS LA TOURMENTE. Mon frère cadet Léon et moi-même sommes les fils de feu le Rabbin Aron Gerson Sungolowsky et de feue Madame Esther née Berger. Mon père était rabbin à Charleroi (Belgique). Lorsque l’armée allemande envahit la Belgique en mai 1940, ma famille composée de mes parents, mon grand-père maternel alors âgé de quatre-vingts ans, ma soeur aînée Fina, de mon frère et de moi-même quittâmes la Belgique à destination de la France le 10 mai 1940 afin d’échapper aux bombardements allemands effectués sur Charleroi. ...

Lire la suite

 

Pierre Loeb

Je suis né le 29 juin 1940 au Camp de Gurs. De quelle façon j’en suis sorti ? Ma mère ne s''est jamais étendue sur ce sujet et curieusement cela ne me préoccupait pas vraiment ... d’autant plus qu’un article paru dans NICE MATIN sur l’enfance Juive et intitulé "Pierrot la chance" que m’avait montré ma mère quand j’avais environ six ans m’avais laissé croire jusqu’à il n’y a pas si longtemps à une sortie du camp plutôt glorieuse dans un sac de pommes de terre. ...

Lire la suite